Historique du sauvetage côtier

surf-life-saving-1901

Le Surf Life Saving de 1901 à nos jours

Le sauvetage côtier sportif ou surf live saving est une discipline qui vient d’Australie . Elle est apparue sous le nom de « Surf Life Saving ». Son origine remonte à septembre 1902, Manly Beach (une des plages de Sydney). A cette époque se baigner à l’océan pendant la journée était un acte interdit et puni par la loi car très dangereux.

Malgré cela des personnes comme William Gocher ont outrepassé cette loi et par leurs actions de prévention (information sur les dangers) , ont ainsi forcé le gouvernement de l’époque à autoriser la baignade durant la journée. Petit à petit cette activité est devenue un passe- temps national.

Cependant l’océan a très rapidement révélé ses dangers, et des petits groupes de bénévoles expérimentés se sont organisés afin de porter secours aux personnes en dangers. C’est le début des clubs de sauvetage côtier au sein desquels l’entraînement fût très vite considéré comme un sport.

C’est en effet à partir de 1906 qu’on retrace les premières rencontres de sauveteurs à Bondi Beach (plage populaire de Sydney).

Comme les clubs grandissaient en taille et en nombre, la nécessité de créer un organisme ayant pour but de récolter des fonds ainsi que des aides des autorités locales et de l’état du « New South Wales » est devenue une priorité. Le 18 octobre 1907 est formé la « New South Wales Surf Bathing Association », qui deviendra plus tard la « Surf Life Saving Association of Australia » pour devenir enfin en 1991 « Surf Life Saving Australia », la fédération Australienne actuellement en place .

La fédération s’est développé au point de devenir une organisation unique et nécessaire dans le mode de vie australien.

Le Sauvetage Côtier Sportif de 1956 à 1994

En novembre 1956, les associations nationales de sauvetage côtier d’Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du sud, Ceylan, Hawaii, Grande Bretagne et des Etats Unis d’Amérique forment l’ « International Council of Surf Life Saving » (I.C.S.L.S.).

En 1971 un congrès est tenu à Sydney, lors duquel tous les membres de l’ I.C.S.L.S. fondent une nouvelle organisation internationale appelée « World Life Saving » (W.L.S.).

Enfin, en 1993, la W.L.S. fusionnent avec la Fédération Internationale de Sauvetage aquatique (F.I.S., fondée en 1910 par le français Raymond Pitet à laquelle se rattache le sauvetage en eau plate, plus « européen »), pour devenir « l’International Life Saving Fédération » (I.L.S.).

La direction de l’I L S se trouve en Belgique à Leuven. Elle organise les compétitions ; coordonne les activités de sauvetage, d’éducation, de formation médicale au bénéfice de toutes les nations membres.

Cette fusion a pris effet lors des Championnats du Monde de Sauvetage (eaux plates et côtiers) en Grande-Bretagne en septembre 1994 .

En 2012 au championnat du monde qui se déroulaient en Australie, la France se hisse sur la 3ème marche du podium.

La France a accueilli le même championnat en 2014 à Montpellier.